Octobre 2018
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
    • Café-rencontre

      wood-3200402-1280.jpg

      MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 de 14 h à 16 h
      Vous aimeriez faire un brin de causette avec d'autres gens diabétiques ? Échanger sur des sujets divers ? Tisser des nouveaux liens ? Emprunter un livre de lecture ou jouer à des jeux de société ?


      Tous les 2e mercredi du mois, entre 14 h et 16 h, il nous fera plaisir de vous recevoir dans un environnement convivial au 600, rue Woodward à Sherbrooke (sous-sol) avec Jeannine Lapierre, vice-présidente de Diabète Estrie et diabétique de type 1 et Lina Courtois, diabétique de type 2.


  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
    • ATELIER DE FORMATION • DIÈTE MÉDITÉRRANÉENNE **COMPLET

      legumes-665788-1920.jpg

      MERCREDI 17 OCTOBRE 2018 - 18 h à 21 h
      Avec : Andrée Gagné, nutritionniste d’Universi-D
      À Servovie, salle La Capitale, situé au 300 rue du conseil à Sherbrooke

      Alimentation traditionnelle des habitants des pays bordant la mer Méditerranée comme l’Espagne, l’Italie, la Grèce ou la Tunisie et décrite dans les années 1950 par le scientifique américain Ancel Keys, la diète méditerranéenne est une façon de s’alimenter qui intègre les notions de simplicité et de modération.

      Venez en apprendre plus sur cette diète lors de cet atelier!

      Gratuit pour le membre de Diabète Estrie et son accompagnateur et 5 $ pour le non-membre.
      Réservez votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca

      Pour des trucs et conseils de Diabète Québec: https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/


  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
    • Conférence • La conduite automobile et le diabète

      road-1610959-1920-838.jpg

      MARDI 23 OCTOBRE 2018 • 19 h à 20 h 30

      ENDROIT : Parc André-Viger, Édifice Jean-Byrns, salle 102
      situé au 3275, rue Richard à Sherbrooke
      PAR : Marie-Éve Laforest, conseillère régionale en partenariat de sécurité routière à la SAAQ



      La conférence « La conduite automobile et le diabète » vise à :

      • Sensibiliser les conducteurs âgés à l’importance de préserver un bon état de santé pour maintenir de bonnes aptitudes à la conduite;
      • Aider les aînés à conduire le plus longtemps possible en toute sécurité pour eux-mêmes et pour les autres usagers de la route ;
      • Répondre au besoin d’information et aux préoccupations.

      La conférence s’adresse aux conducteurs âgés de plus de 50 ans et à leur entourage!
      Gratuit pour les membres et leur accompagnateur • 10 $ pour les non-membres • Ouvert à tous!

      Réservez votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca

      Dossier Diabète Québec sur les lois et règlements en lien avec la personne diabétique et la SAAQ : https://www.diabete.qc.ca


  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Être diabétique et vouloir un enfant

Une femme diabétique, qui désire avoir un enfant, doit nécessairement en parler à son médecin, parce que la conception doit s'effectuer en période de normoglycémie. C'est-à-dire à une glycémie en dessous de 7 mmol/L à jeun, afin d'éviter les malformations chez l'enfant à naître.

La grossesse chez une femme diabétique doit être surveillée, comme c'est le cas pour une grossesse à risque. Si au début de la grossesse, la glycémie est équilibrée et que le déséquilibre survient au dernier trimestre, il y a un risque d'accoucher d'un macrosome (un gros bébé). Ces bébés sont en fait des gros aux pieds d'argile parce que très fragiles. Ces enfants peuvent, par exemple, faire une hypoglycémie dès leur naissance et en mourir.

En raison des échanges intra-utérins entre le foetus et la mère, l'organisme de l'enfant développe une surproduction d'insuline (hyperinsulinisme) pour parer aux effets nocifs de l'hyperglycémie de la mère. L'insuline ayant un effet anabolisant, l'enfant grossit dans le ventre de sa mère.

Les hypoglycémiants oraux doivent être arrêtés pendant la grossesse.

Etant donné ces différents éléments, la surveillance de la grossesse chez la femme diabétique exige une étroite collaboration entre le diabétologue, l'obstétricien et le pédiatre.