Novembre 2017
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
    • Conférence "S'adapter au diabète" avec Jean Paré, psychologue

      connect-20333-960-720.jpg

      MARDI 14 NOVEMBRE 2017 – de 19 h à 20 h 30
      Endroit : Centre communautaire de Loisir Sherbrooke (1010, rue Fairmount, Sherbrooke, Salle Bellevue)
      PAR : Jean Paré, psychologue
      Coût : 10$

      Tout être humain désire être heureux et se sentir libre. L'adaptation au diabète est un défi important à réaliser afin de retrouver une qualité de vie optimale. Le diabète, avouons-le, n'est pas un évènement heureux en soi, amenant avec lui son lot de contraintes.

      Cette conférence traitera avec humour des impacts du diabète sur la santé mentale et vous donnera des solutions simples et faciles à adopter au quotidien afin d'éviter que votre diabète devienne un obstacle à votre bonheur!


      À 19h, avant la conférence : Témoignage de Philippe Gilbert, cycliste de niveau compétitif pour l’équipe “Le Pack”, personne diabétique et porteur de la pompe Omnipod.


      Réservez votre place au 819 823-8558 ou par courriel à info@diabete-estrie.ca
      Page Facebook de la conférence: https://www.facebook.com/


      Avec la participation financière d'Omnipod et de Guy Hardy, député de St-François.

      Affiche de la conference_S'adapter au diabete.pdf

  • 15
    • Assemblée générale annuelle

      MERCREDI 15 NOVEMBRE 2017
      L’assemblée générale annuelle de DIABÈTE ESTRIE se tiendra MERCREDI 15 novembre 2017 à 19h30 à Diabète Estrie situé au 600, rue Woodward, Sherbrooke.

      Vous aimeriez soumettre votre candidature afin de faire partie du conseil d’administration de Diabète Estrie? Contactez-nous au 819 823-8558 ou compléter le formulaire de mise en candidarure et retournez-le à Diabète Estrie. La date limite de dépôt est terminée.


  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Être diabétique et vouloir un enfant

Une femme diabétique, qui désire avoir un enfant, doit nécessairement en parler à son médecin, parce que la conception doit s'effectuer en période de normoglycémie. C'est-à-dire à une glycémie en dessous de 7 mmol/L à jeun, afin d'éviter les malformations chez l'enfant à naître.

La grossesse chez une femme diabétique doit être surveillée, comme c'est le cas pour une grossesse à risque. Si au début de la grossesse, la glycémie est équilibrée et que le déséquilibre survient au dernier trimestre, il y a un risque d'accoucher d'un macrosome (un gros bébé). Ces bébés sont en fait des gros aux pieds d'argile parce que très fragiles. Ces enfants peuvent, par exemple, faire une hypoglycémie dès leur naissance et en mourir.

En raison des échanges intra-utérins entre le foetus et la mère, l'organisme de l'enfant développe une surproduction d'insuline (hyperinsulinisme) pour parer aux effets nocifs de l'hyperglycémie de la mère. L'insuline ayant un effet anabolisant, l'enfant grossit dans le ventre de sa mère.

Les hypoglycémiants oraux doivent être arrêtés pendant la grossesse.

Etant donné ces différents éléments, la surveillance de la grossesse chez la femme diabétique exige une étroite collaboration entre le diabétologue, l'obstétricien et le pédiatre.