Septembre 2017
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
    • Café-rencontres

      coffee-2306471-960-720.jpg

      Vous aimeriez faire un brin de causette avec d'autres gens diabétiques?
      Échanger sur des sujets divers?
      Tisser des nouveaux liens?
      Emprunter un livre de lecture?
      Jouer à des jeux de société?


      Tous les 2e mardi du mois, entre 14 h et 16 h, il nous fera plaisir de vous recevoir dans un environnement convivial au 600, rue Woodward à Sherbrooke (sous-sol).
      PROCHAINE RENCONTRE: 12 septembre

      Jeannine Lapierre, vice-présidente de Diabète Estrie et diabétique de type 1
      Lina Courtois, diabétique de type 2


  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
    • Conférence « l’apnée du sommeil et le diabète »

      woman-2197947-960-720.jpg

      MERCREDI 20 SEPTEMBRE 2017 | 19 h à 20 h 30
      ENDROIT : Salle LA CAPITALE, Sercovie situé au 300, rue du Conseil à Sherbrooke
      Avec Émilie Foucault et Normand Lapointe, inhalothérapeutes
      Le lien entre le diabète de type 2 et l’apnée du sommeil est encore beaucoup trop méconnu de la population… Vous aimeriez en apprendre davantage? Cette conférence est pour vous!

      GRATUIT ET OUVERT À TOUS!

      Réservez votre place au 819 823-8558 ou par courriel à info@diabete-estrie.ca
      Page Facebook: https://www.facebook.com


  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Hypoglycémie

L'hypoglycémie est causée par un des facteurs suivants :

  • alimentation insuffisante
  • repas omis ou retardé
  • prise d'alcool 
  • trop d'insuline ou d'hypoglycémiants oraux
  • surplus d'activité physique

Symptômes associés à l'hypoglycémie

  • tremblements
  • sueurs 
  • grande faiblesse, étourdissement
  • faim exagérée et soudaine
  • palpitations 
  • changement d'humeur et de caractère (irritabilité, agressivité, nervosité) 
  • maux de tête 
  • trouble soudain de la vision 
  • engourdissement de la bouche 
  • pâleur
  • démarche chancelante
  • confusion 
  • convulsion 
  • perte de conscience (coma)

Ces signes varient selon les individus et peuvent se manifester à des valeurs glycémiques différentes d'une personne à l'autre.

Que faire si votre taux de sucre est trop bas?

Prenez une source de sucre à absorption rapide comme :

  • 175 ml (6 onces) de jus de fruits ou liqueur ordinaire
  • 15 ml (1 c. à table) de sucre ou
  • 15 ml ( 1 c. à table) de miel ou de confiture ou
  • 3 pastilles de Glucose BD ou 4 pastilles de Dex4 (pastilles de glucose)

Après 10 à 15 minutes, vérifiez à nouveau votre taux de sucre. S'il est encore en dessous de 4 mmol/l ou s'il y a persistance des symptômes: répétez le même traitement.

Si votre glycémie est en haut de 4 mmol/l mais qu'il n'y a pas de repas ou de collation prévue 1 à 2 heures après la correction de l'hypoglycémie, prenez une des collations suivantes : 

  • 2 biscuits secs et 175 ml (6 onces) de lait
  • 1 rôtie et 30 g ( 1 once) de fromage
  • 1 portion de céréales et 125 ml (4 onces) de lait
  • 6 biscuits soda et 15 ml (1 c. à table) de beurre d'arachide 

Pour prévenir les hypoglycémies

Alimentation

  • prenez vos repas et vos collations à des heures régulières.
  • si un repas est retardé, prenez une collation en attendant.
  • ne prenez pas d'alcool à jeun.

Médication

  • suivez les recommandations de votre médecin concernant votre traitement d'insuline.
  • prenez la dose d'hypoglycémiants oraux telle que prescrite; évitez de doubler la dose ou de varier la prise de vos médicaments tous les jours.

Exercice

  • il peut être nécessaire d'augmenter votre apport alimentaire dépendamment de votre activité physique.

Habitudes de vie

  • portez toujours sur vous une réserve de sucre. 
  • portez un bracelet et une carte indiquant que vous êtes diabétique.
  • informez vos proches des signes d'hypoglycémie et de la façon d'y remédier.

Une hypoglycémie sévère peut entraîner une perte de conscience. En cas d'urgence, il faut connaître les mesures à prendre pour intervenir efficacement:

  1. Avertissez vos proches (amis, parents, collègues de travail) que si vous êtes inconscient, aucun aliment solide ou liquide ne doit vous être donné.
  2. Quelqu'un doit appeler une ambulance ou signaler le 911 afin de vous faire transporter à l'hôpital.
  3. Une glycémie capillaire devrait être effectuée par un proche, si possible.
  4. Un proche peut également injecter un médicament appelé Glucagon.

Suite à une injection de Glucagon, vous devriez vous réveiller dans les 15 minutes suivantes. Il vous faudra prendre une collation dès votre réveil pour éviter une autre hypoglycémie.

Vérifiez plus fréquemment votre glycémie dans les heures qui suivent.

  1. Recherchez la cause de cette hypoglycémie sévère. 
  2. Appelez votre médecin pour l'aviser de cette situation et pour ajuster votre médication, au besoin.