Décembre 2018
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
    • Conférence • Move 50 +, un outil pratique pour garder la forme cet hiver!

      logo.jpg

      MERCREDI 12 DÉCEMBRE 2018 • 13 H À 15 H
      ENDROIT: SERCOVIE, SALLE RÉSIDENCES SOLEIL (CAFÉTÉRIA)
      300, RUE DU CONSEIL À SHERBROOKE
      PAR : LES KINÉSIOLOGUES DE SERCOVIE

      MOVE 50 + est une plateforme interactive regroupant une variété de capsules vidéos
      d’entraînement et d’articles d’informations santé spécialement conçus pour les besoins des 50 ans et +.

      MOVE 50 + a pour but de faciliter l’accès à des entraînements de qualité pour les  personnes de 50 ans et plus de toutes conditions physiques. Le mouvement s’adresse à ceux qui veulent améliorer et maintenir leur bien-être et leur santé. La plateforme favorise le passage à l’action de façon sécuritaire et structurée, sans contrainte, dans le confort de votre foyer!

      Venez en apprendre plus sur la plateforme lors de cette conférence!

      Vous pouvez consulter le site Internet de MOVE 50 + pour en apprendre davantage : move50plus.ca

      Ouvert à tous • Gratuit

      Réserver votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca


  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Garder le courage

L'annonce d'une maladie comme le diabète n'est pas toujours chose facile à accepter. En apprenant la nouvelle, la plupart des gens passe par une gamme d'émotions et de réactions. Vous découvrirez ici les étapes du processus d'acceptation de la maladie.

TYPE 1

TYPE 2

Phase initiale

  • réaction de choc et d'incrédulité
  • on nie plus ou moins le fait
  • on peut être amer ou même agressif
  • on a l'impression d'être dans un mauvais rêve, un cauchemar

Phase intermédiaire

  • on tombe dans l'abattement et l'apathie (Absence totale d'énergie)
  • dépression et isolement

Phase finale

  • acceptation: vivre avec et malgré la maladie
  • la respecter dans toute sa réalité
  • exprimer ses besoins et limites
  • redevenir fonctionnel

Le choc

  • on perçoit le danger
  • anxiété et peut-être panique
  • difficultés à maîtriser la situation et sentiment d'impuissance

Le retrait défensif

  • réaction de défense ou de fuite
  • rigidité et refus de considérer la possibilité de changer

La reconnaissance

  • on réalise notre impuissance à empêcher le changement
  • on peut avoir une certaine anxiété et peut-être même de légers états dépressifs
  • on arrive tranquillement à changer sa perception de la réalité

L'adaptation

  • on trouve un nouveau sens à ses objectifs de vie
  • on accepte les limites qu'impose la maladie
  • on vit de nouvelles expériences et on en tire de nouvelles satisfactions

Indice d'acceptation ou d'adaptation à la maladie du diabète
Lorsque nous avons vraiment apprivoisé:

  • Le diabète ne nuit presque pas à nos activités quotidiennes.
  • Le diabète ne nous empêche pas d'être aussi actif ou active qu'on le désire.
  • Le diabète ne nuit pas à notre capacité de participer à des activités sociales ou de loisirs, donc ne diminue plus la satisfaction et le plaisir qu'on peut retirer de ces activités.
  • Le diabète ne nuit pas à la relation avec notre conjoint, nos enfants, notre famille, nos amis. Bien plus, la famille et les amis nous soutiennent relativement à notre diabète.
  • Le diabète ne nuit pas à notre efficacité au travail.
  • Le diabète ne nous empêche pas de voyager comme on le souhaiterait.
  • Nous cessons d'être anxieux ou inquiets face aux complications associées au diabète mais nous restons vigilants et informés.

J.B. M. Ps.
Psychologue