Septembre 2017
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
    • Café-rencontres

      coffee-2306471-960-720.jpg

      Vous aimeriez faire un brin de causette avec d'autres gens diabétiques?
      Échanger sur des sujets divers?
      Tisser des nouveaux liens?
      Emprunter un livre de lecture?
      Jouer à des jeux de société?


      Tous les 2e mardi du mois, entre 14 h et 16 h, il nous fera plaisir de vous recevoir dans un environnement convivial au 600, rue Woodward à Sherbrooke (sous-sol).
      PROCHAINE RENCONTRE: 12 septembre

      Jeannine Lapierre, vice-présidente de Diabète Estrie et diabétique de type 1
      Lina Courtois, diabétique de type 2


  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
    • Conférence « l’apnée du sommeil et le diabète »

      woman-2197947-960-720.jpg

      MERCREDI 20 SEPTEMBRE 2017 | 19 h à 20 h 30
      ENDROIT : Salle LA CAPITALE, Sercovie situé au 300, rue du Conseil à Sherbrooke
      Avec Émilie Foucault et Normand Lapointe, inhalothérapeutes
      Le lien entre le diabète de type 2 et l’apnée du sommeil est encore beaucoup trop méconnu de la population… Vous aimeriez en apprendre davantage? Cette conférence est pour vous!

      GRATUIT ET OUVERT À TOUS!

      Réservez votre place au 819 823-8558 ou par courriel à info@diabete-estrie.ca
      Page Facebook: https://www.facebook.com


  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Garder le courage

L'annonce d'une maladie comme le diabète n'est pas toujours chose facile à accepter. En apprenant la nouvelle, la plupart des gens passe par une gamme d'émotions et de réactions. Vous découvrirez ici les étapes du processus d'acceptation de la maladie.

TYPE 1

TYPE 2

Phase initiale

  • réaction de choc et d'incrédulité
  • on nie plus ou moins le fait
  • on peut être amer ou même agressif
  • on a l'impression d'être dans un mauvais rêve, un cauchemar

Phase intermédiaire

  • on tombe dans l'abattement et l'apathie (Absence totale d'énergie)
  • dépression et isolement

Phase finale

  • acceptation: vivre avec et malgré la maladie
  • la respecter dans toute sa réalité
  • exprimer ses besoins et limites
  • redevenir fonctionnel

Le choc

  • on perçoit le danger
  • anxiété et peut-être panique
  • difficultés à maîtriser la situation et sentiment d'impuissance

Le retrait défensif

  • réaction de défense ou de fuite
  • rigidité et refus de considérer la possibilité de changer

La reconnaissance

  • on réalise notre impuissance à empêcher le changement
  • on peut avoir une certaine anxiété et peut-être même de légers états dépressifs
  • on arrive tranquillement à changer sa perception de la réalité

L'adaptation

  • on trouve un nouveau sens à ses objectifs de vie
  • on accepte les limites qu'impose la maladie
  • on vit de nouvelles expériences et on en tire de nouvelles satisfactions

Indice d'acceptation ou d'adaptation à la maladie du diabète
Lorsque nous avons vraiment apprivoisé:

  • Le diabète ne nuit presque pas à nos activités quotidiennes.
  • Le diabète ne nous empêche pas d'être aussi actif ou active qu'on le désire.
  • Le diabète ne nuit pas à notre capacité de participer à des activités sociales ou de loisirs, donc ne diminue plus la satisfaction et le plaisir qu'on peut retirer de ces activités.
  • Le diabète ne nuit pas à la relation avec notre conjoint, nos enfants, notre famille, nos amis. Bien plus, la famille et les amis nous soutiennent relativement à notre diabète.
  • Le diabète ne nuit pas à notre efficacité au travail.
  • Le diabète ne nous empêche pas de voyager comme on le souhaiterait.
  • Nous cessons d'être anxieux ou inquiets face aux complications associées au diabète mais nous restons vigilants et informés.

J.B. M. Ps.
Psychologue