Mars 2019
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
    • Groupe de rencontre et causeries

      wood-3200402-1280.jpg

      MERCREDI 13 MARS 2019 de 14 h à 16 h
      Vous aimeriez faire un brin de causette avec d'autres gens diabétiques ? Échanger sur des sujets divers ? Tisser des nouveaux liens ? Emprunter un livre de lecture ou jouer à des jeux de société ?


      Tous les 2e mercredi du mois, entre 14 h et 16 h, il nous fera plaisir de vous recevoir dans un environnement convivial au 600, rue Woodward à Sherbrooke (sous-sol) avec Jeannine Lapierre, vice-présidente de Diabète Estrie et diabétique de type 1 et Lina Courtois, diabétique de type 2.


  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
    • CONFÉRENCE • L'INDICE GLYCÉMIQUE ET LE TAUX DE GLUCIDES

      salmon-518032-340.jpg

      MARDI 26 MARS 2019 • 19 h à 20 h 30
      ENDROIT : Sercovie, salle La Capitale au 300, rue du Conseil à Sherbrooke
      PAR : Josée Arbour, nutritionniste et éducatrice agréée en diabète

      L’indice glycémique reflète la rapidité avec laquelle les glucides d’un aliment
      sont digérés, convertis et retrouvés sous forme de glucose dans le sang.
      Plus le niveau de glucose sanguin augmente à la suite de la consommation
      d’un aliment, plus l’indice glycémique de cet aliment est élevé.

      Vous aimeriez en connaître davantage sur l’indice glycémique des aliments et
      l’impact au niveau du contrôle glycémique? Cette conférence est pour vous!

      Gratuit pour les membres et leur accompagnateur et 10 $ pour les non-membres
      Ouvert aux personnes diabétiques

      Réservez votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca


  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Hypoglycémiants

La dose des médicaments est individualisée pour chaque diabétique en tenant compte des glycémies et de la durée d'action du médicament, mais non pas de pas de la quantité de glucides ingérés !

Pour le bon contrôle de votre diabète, il est important d'être fidèle à la prise de vos médicaments. Respectez également la prescription de votre médecin; ne modifiez pas votre dose sans son consentement.

Puisque les différentes classes d'hypoglycémiants agissent différemment, il est possible et même parfois avantageux de les associer pour contrôler votre glycémie.

Principes généraux

  • toujours associer la prise des hypoglycémiants oraux aux repas.
  • ne jamais prendre d'hypoglycémiants oraux au coucher.
  • ne jamais doubler les doses (même si le repas est plus gros ou si vous avez oublié une dose).

Si vous oubliez une dose d'hypoglycémiants oraux et que vous vous en apercevez:

  • moins de 30 minutes après la fin du repas: prenez cette dose,
  • plus de 30 minutes après la fin du repas: ATTENDEZ le prochain repas pour reprendre la dose. Si une autre dose est déjà planifiée pour ce repas, ne pas prendre la dose oubliée.

Rappelez-vous! Les médicaments sont une partie seulement du traitement du diabète, l'exercice et l'alimentation sont tout aussi importants.


Insuline

Il existe essentiellement quatre types d'insuline: l'insuline ultra-rapide, l'insuline à brève durée d'action dite insuline rapide (et celle de fabrication récente à très brève durée d'action), l'insuline à durée d'action intermédiaire (insuline semi-retard) et l'insuline à action prolongée (insuline retard). Leur nom donne une idée de leur fonctionnement respectif. C'est ce qu'on appelle "l'action insulinique".

Sortes

Durée totale d'action

Le pic d'action

Ultra-rapide

Injection avant les repas
Durée 3 à 5 heures

Prend de 1 à 2 heures

Rapide

Injection avec les repas
Durée de 6 à 8 heures

Prend de 2 à 3 heures

Intermédiaire

Injection de 1 à 2 fois par jour
Durée jusqu'à 18 heures

Prend de 5 à 8 heures

Action prolongée

Injection 1 à 2 fois par jour
Durée jusqu'à 24 heures

Sans action de pic

L'ajustement des doses d'insuline

Le but est de maintenir la glycémie à un certain niveau. Le traitement par injections multiples et la surveillance à domicile des taux de glycémie à l'aide d'un indicateur de glycémie vous aideront à atteindre cet objectif.

Tout changement apporté à vos habitudes quotidiennes peut modifier la glycémie.

Des changements doivent être apportés au régime alimentaire, au programme d'exercices et parfois au traitement médicamenteux pour rétablir la situation. Discutez avec le médecin de l'ajustement de votre dose d'insuline, c'est important pour vous.

Avant d'apporter vous-même quelque changement que ce soit à votre dose d'insuline, vous devez :

  • comprendre les effets de l'insuline; 
  • tenir compte des causes possibles de fluctuations de glycémie (régime, exercice, stress ou maladie); 
  • mesurer votre glycémie plus souvent pour surveiller l'effet des ajustements; 
  • attendre 2 ou 3 jours pour voir si les taux de glycémie présentent une certaine constance (profil glycémique).