Octobre 2018
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
    • Café-rencontre

      wood-3200402-1280.jpg

      MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 de 14 h à 16 h
      Vous aimeriez faire un brin de causette avec d'autres gens diabétiques ? Échanger sur des sujets divers ? Tisser des nouveaux liens ? Emprunter un livre de lecture ou jouer à des jeux de société ?


      Tous les 2e mercredi du mois, entre 14 h et 16 h, il nous fera plaisir de vous recevoir dans un environnement convivial au 600, rue Woodward à Sherbrooke (sous-sol) avec Jeannine Lapierre, vice-présidente de Diabète Estrie et diabétique de type 1 et Lina Courtois, diabétique de type 2.


  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
    • ATELIER DE FORMATION • DIÈTE MÉDITÉRRANÉENNE **COMPLET

      legumes-665788-1920.jpg

      MERCREDI 17 OCTOBRE 2018 - 18 h à 21 h
      Avec : Andrée Gagné, nutritionniste d’Universi-D
      À Servovie, salle La Capitale, situé au 300 rue du conseil à Sherbrooke

      Alimentation traditionnelle des habitants des pays bordant la mer Méditerranée comme l’Espagne, l’Italie, la Grèce ou la Tunisie et décrite dans les années 1950 par le scientifique américain Ancel Keys, la diète méditerranéenne est une façon de s’alimenter qui intègre les notions de simplicité et de modération.

      Venez en apprendre plus sur cette diète lors de cet atelier!

      Gratuit pour le membre de Diabète Estrie et son accompagnateur et 5 $ pour le non-membre.
      Réservez votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca

      Pour des trucs et conseils de Diabète Québec: https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/


  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
    • Conférence • La conduite automobile et le diabète

      road-1610959-1920-838.jpg

      MARDI 23 OCTOBRE 2018 • 19 h à 20 h 30

      ENDROIT : Parc André-Viger, Édifice Jean-Byrns, salle 102
      situé au 3275, rue Richard à Sherbrooke
      PAR : Marie-Éve Laforest, conseillère régionale en partenariat de sécurité routière à la SAAQ



      La conférence « La conduite automobile et le diabète » vise à :

      • Sensibiliser les conducteurs âgés à l’importance de préserver un bon état de santé pour maintenir de bonnes aptitudes à la conduite;
      • Aider les aînés à conduire le plus longtemps possible en toute sécurité pour eux-mêmes et pour les autres usagers de la route ;
      • Répondre au besoin d’information et aux préoccupations.

      La conférence s’adresse aux conducteurs âgés de plus de 50 ans et à leur entourage!
      Gratuit pour les membres et leur accompagnateur • 10 $ pour les non-membres • Ouvert à tous!

      Réservez votre place au 819 823-8558 ou à info@diabete-estrie.ca

      Dossier Diabète Québec sur les lois et règlements en lien avec la personne diabétique et la SAAQ : https://www.diabete.qc.ca


  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Faire de l'exercice

Le diabète non insulinodépendant (80 à 90% des diabétiques) survient en général après 40 ans, la plupart du temps est associé à un excès de poids. Son mécanisme n' est pas le manque d' insuline (du moins au début), mais la résistance du tissu (muscle, tissu adipeux, foie) à l'action de l'insuline. Par l'augmentation de la sensibilité à l'insuline et l'aide à la perte de poids, l'exercice physique est un véritable traitement du diabète insulinodépendant: personne ne le conteste, la difficulté est de passer aux actes.


Les biensfaits de l'activité physique

Faire de l'exercice est important pour tout le monde mais encore plus important pour une personne diabétique. L'exercice abaisse la glycémie (taux de glucose dans le sang):

  • il facilite la perte de poids, ce qui peut aider au contrôle de votre glycémie.
  • il amène une meilleure réponse de votre organisme à l'insuline. Il améliore votre circulation sanguine.
  • il réduit votre tension artérielle.
  • il diminue vos risques de maladies cardiaques. Il vous procure un sentiment de bien-être.

L'exercice physique devrait faire partie de votre plan de traitement du diabète.

Votre objectif devrait être de pratiquer une activité physique au moins 3 fois par semaine, de 20 à 30 minutes chaque fois.


Les précautions à prendre

Précautions pour les diabétiques type 1

Toutes les formes d'activité physique amènent des changements dans le contrôle de la glycémie chez les personnes ayant le diabète de Type 1.

En général, l'exercice abaisse le taux de glucose sanguin. Les effets de l'exercice dépendent de certains facteurs:

  • la quantité d'insuline dans le corps 
  • l'heure et le type de nourriture du dernier repas
  • votre niveau de forme physique 
  • le type et l'intensité de l'activité physique
  • la durée de l'activité physique

Le facteur de risque le plus connu est l'hypoglycémie (faible taux de sucre). Il peut être nécessaire d'ajuster l'insuline et/ou l'apport alimentaire afin de prévenir cette situation, particulièrement si vous faites de l'exercice durant plus d'une heure.

L'hypoglycémie post-exercice peut survenir jusqu'à 24 heures après une activité physique intense. Il est donc important de respecter l'horaire des repas et des collations et de surveiller vos glycémies. Soyez toujours prêt à remédier à une baisse de la glycémie.

Evitez l'exercice si votre glycémie est élevée à plus de 14 mmol/L et que vous avez un test d'urine positif pour la présence d'acétone. Ceci vous indique que vous avez un manque d'insuline. Dans ce cas, la pratique d'exercice pourrait faire augmenter encore plus votre taux de glucose dans le sang et détériorer ainsi votre état.

Précautions pour les diabétiques type 2

La personne âgée qui présente des blessures aux pieds doit être prudente et choisir des activités physiques appropriées. Par exemple, le jogging ou des exercices qui exigent beaucoup de sauts peuvent causer davantage de blessures aux pieds.

  • avant de commencer toute activité physique, échauffez-vous et soyez calme. 
  • portez des chaussures confortables et bien adaptées à votre activité physique. 
  • examinez vos pieds avant et après l'exercice. Recherchez l'apparition d'ampoules, de rougeurs, d'égratignures ou de coupures. 
  • buvez suffisamment d'eau pendant vos activités physiques prolongées afin de prévenir la désydratation. Ceci peut nuire au contrôle de la glycémie. 
  • cessez toute activité physique si vous vous sentez faible ou ressentez de la douleur.

Consultez votre médecin à propos de votre programme d'exercices. Vous avez peut-être d'autres problèmes de santé qui pourraient limiter vos choix d'activités physiques.

En plus

Si vous souffrez de rétinopathie (dommage aux yeux), les exercices qui élèvent la pression sanguine, comme la levée de poids, peuvent endommager la rétine davantage.

Si vous souffrez de neuropathie, une "crise cardiaque silencieuse" pourrait survenir. La course et le jogging devraient être limités puisqu'ils peuvent causer des blessures aux pieds. Débutez votre programme graduellement. Vérifiez vos pieds régulièrement.

Comment prévenir l'hypoglycémie lors de l'activité physique

Vérifiez votre glycémie avant, pendant et après l'activité physique intense et plus particulièrement, lors d'activité inhabituelle.

Soyez informé et prêt à traiter l'hypoglycémie post-exercice. Elle peut survenir lors d'efforts physiques intenses, et. prolongés, par. exemple: marathon, course, hockey, etc.

L'hypoglycémle peut survenir jusqu'à 24 heures après l'exercice.

En fonction des résultats de votre glycémie, de la durée (plus de 1/2 heure) et de l'intensité de l'activité physique, vous pourriez avoir besoin d'une collation avant, pendant et après l'exercice.

Si vous faites de l'exercice pour perdre du poids et que vous faites plusieurs réactions d'hypoglycémie, une diminution de votre médication peut être nécessaire. C'est une meilleure solution pour élever votre faible glycémie plutôt que de prendre plus de collations.

Consultez votre éducateur en diabète à ce sujet. 

Le moment de la journée pour faire de l'exercice est important. En effet, l'exercice effectué au moment où l'action de l'insuline est à son plus fort peut causer une chute rapide de la glycémie.

Vous devriez connaître les "pics d'actions" de votre insuline afin d'éviter ce problème. 

Ayez toujours sur vous des sucres à action rapide, par exemple: bonbons, pastilles de glucose en cas d'hypoglycémie.

N'injectez jamais d'insuline dans un muscle en activité. En effet, comme l'activité physique augmente la circulation sanguine, l'organisme pourrait absorber l'insuline plus rapidement et provoquer une hypoglycémie.