Novembre 2017
DLMMJVS
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
    • Conférence "S'adapter au diabète" avec Jean Paré, psychologue

      connect-20333-960-720.jpg

      MARDI 14 NOVEMBRE 2017 – de 19 h à 20 h 30
      Endroit : Centre communautaire de Loisir Sherbrooke (1010, rue Fairmount, Sherbrooke, Salle Bellevue)
      PAR : Jean Paré, psychologue
      Coût : 10$

      Tout être humain désire être heureux et se sentir libre. L'adaptation au diabète est un défi important à réaliser afin de retrouver une qualité de vie optimale. Le diabète, avouons-le, n'est pas un évènement heureux en soi, amenant avec lui son lot de contraintes.

      Cette conférence traitera avec humour des impacts du diabète sur la santé mentale et vous donnera des solutions simples et faciles à adopter au quotidien afin d'éviter que votre diabète devienne un obstacle à votre bonheur!


      À 19h, avant la conférence : Témoignage de Philippe Gilbert, cycliste de niveau compétitif pour l’équipe “Le Pack”, personne diabétique et porteur de la pompe Omnipod.


      Réservez votre place au 819 823-8558 ou par courriel à info@diabete-estrie.ca
      Page Facebook de la conférence: https://www.facebook.com/


      Avec la participation financière d'Omnipod et de Guy Hardy, député de St-François.

      Affiche de la conference_S'adapter au diabete.pdf

  • 15
    • Assemblée générale annuelle

      MERCREDI 15 NOVEMBRE 2017
      L’assemblée générale annuelle de DIABÈTE ESTRIE se tiendra MERCREDI 15 novembre 2017 à 19h30 à Diabète Estrie situé au 600, rue Woodward, Sherbrooke.

      Vous aimeriez soumettre votre candidature afin de faire partie du conseil d’administration de Diabète Estrie? Contactez-nous au 819 823-8558 ou compléter le formulaire de mise en candidarure et retournez-le à Diabète Estrie. La date limite de dépôt est terminée.


  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
     Activités
Paiment Paypal Accepte
Nouvelles :

Faire de l'exercice

Le diabète non insulinodépendant (80 à 90% des diabétiques) survient en général après 40 ans, la plupart du temps est associé à un excès de poids. Son mécanisme n' est pas le manque d' insuline (du moins au début), mais la résistance du tissu (muscle, tissu adipeux, foie) à l'action de l'insuline. Par l'augmentation de la sensibilité à l'insuline et l'aide à la perte de poids, l'exercice physique est un véritable traitement du diabète insulinodépendant: personne ne le conteste, la difficulté est de passer aux actes.


Les biensfaits de l'activité physique

Faire de l'exercice est important pour tout le monde mais encore plus important pour une personne diabétique. L'exercice abaisse la glycémie (taux de glucose dans le sang):

  • il facilite la perte de poids, ce qui peut aider au contrôle de votre glycémie.
  • il amène une meilleure réponse de votre organisme à l'insuline. Il améliore votre circulation sanguine.
  • il réduit votre tension artérielle.
  • il diminue vos risques de maladies cardiaques. Il vous procure un sentiment de bien-être.

L'exercice physique devrait faire partie de votre plan de traitement du diabète.

Votre objectif devrait être de pratiquer une activité physique au moins 3 fois par semaine, de 20 à 30 minutes chaque fois.


Les précautions à prendre

Précautions pour les diabétiques type 1

Toutes les formes d'activité physique amènent des changements dans le contrôle de la glycémie chez les personnes ayant le diabète de Type 1.

En général, l'exercice abaisse le taux de glucose sanguin. Les effets de l'exercice dépendent de certains facteurs:

  • la quantité d'insuline dans le corps 
  • l'heure et le type de nourriture du dernier repas
  • votre niveau de forme physique 
  • le type et l'intensité de l'activité physique
  • la durée de l'activité physique

Le facteur de risque le plus connu est l'hypoglycémie (faible taux de sucre). Il peut être nécessaire d'ajuster l'insuline et/ou l'apport alimentaire afin de prévenir cette situation, particulièrement si vous faites de l'exercice durant plus d'une heure.

L'hypoglycémie post-exercice peut survenir jusqu'à 24 heures après une activité physique intense. Il est donc important de respecter l'horaire des repas et des collations et de surveiller vos glycémies. Soyez toujours prêt à remédier à une baisse de la glycémie.

Evitez l'exercice si votre glycémie est élevée à plus de 14 mmol/L et que vous avez un test d'urine positif pour la présence d'acétone. Ceci vous indique que vous avez un manque d'insuline. Dans ce cas, la pratique d'exercice pourrait faire augmenter encore plus votre taux de glucose dans le sang et détériorer ainsi votre état.

Précautions pour les diabétiques type 2

La personne âgée qui présente des blessures aux pieds doit être prudente et choisir des activités physiques appropriées. Par exemple, le jogging ou des exercices qui exigent beaucoup de sauts peuvent causer davantage de blessures aux pieds.

  • avant de commencer toute activité physique, échauffez-vous et soyez calme. 
  • portez des chaussures confortables et bien adaptées à votre activité physique. 
  • examinez vos pieds avant et après l'exercice. Recherchez l'apparition d'ampoules, de rougeurs, d'égratignures ou de coupures. 
  • buvez suffisamment d'eau pendant vos activités physiques prolongées afin de prévenir la désydratation. Ceci peut nuire au contrôle de la glycémie. 
  • cessez toute activité physique si vous vous sentez faible ou ressentez de la douleur.

Consultez votre médecin à propos de votre programme d'exercices. Vous avez peut-être d'autres problèmes de santé qui pourraient limiter vos choix d'activités physiques.

En plus

Si vous souffrez de rétinopathie (dommage aux yeux), les exercices qui élèvent la pression sanguine, comme la levée de poids, peuvent endommager la rétine davantage.

Si vous souffrez de neuropathie, une "crise cardiaque silencieuse" pourrait survenir. La course et le jogging devraient être limités puisqu'ils peuvent causer des blessures aux pieds. Débutez votre programme graduellement. Vérifiez vos pieds régulièrement.

Comment prévenir l'hypoglycémie lors de l'activité physique

Vérifiez votre glycémie avant, pendant et après l'activité physique intense et plus particulièrement, lors d'activité inhabituelle.

Soyez informé et prêt à traiter l'hypoglycémie post-exercice. Elle peut survenir lors d'efforts physiques intenses, et. prolongés, par. exemple: marathon, course, hockey, etc.

L'hypoglycémle peut survenir jusqu'à 24 heures après l'exercice.

En fonction des résultats de votre glycémie, de la durée (plus de 1/2 heure) et de l'intensité de l'activité physique, vous pourriez avoir besoin d'une collation avant, pendant et après l'exercice.

Si vous faites de l'exercice pour perdre du poids et que vous faites plusieurs réactions d'hypoglycémie, une diminution de votre médication peut être nécessaire. C'est une meilleure solution pour élever votre faible glycémie plutôt que de prendre plus de collations.

Consultez votre éducateur en diabète à ce sujet. 

Le moment de la journée pour faire de l'exercice est important. En effet, l'exercice effectué au moment où l'action de l'insuline est à son plus fort peut causer une chute rapide de la glycémie.

Vous devriez connaître les "pics d'actions" de votre insuline afin d'éviter ce problème. 

Ayez toujours sur vous des sucres à action rapide, par exemple: bonbons, pastilles de glucose en cas d'hypoglycémie.

N'injectez jamais d'insuline dans un muscle en activité. En effet, comme l'activité physique augmente la circulation sanguine, l'organisme pourrait absorber l'insuline plus rapidement et provoquer une hypoglycémie.